Éclair de feu le plus rapide des balais magiques

Les différents éléments que compte l’univers d’Harry Potter n’ont pas la même importance pour les fans. Toutefois, pour toutes les personnes qui apprécient un tant soit peu le Quidditch, il est plus que normal qu’elles s’intéressent aux balais magiques. Si tel est également votre cas, vous savez sans aucun doute que l’Éclair de feu est le plus populaire dans cet univers. Nous vous en disons plus ici.

L’éclair de feu : sa description

Dans La Gazette du sorcier, le quotidien des sorciers, l’Éclair de feu ou Firebolt en anglais était décrit comme un balai dont le manche luisant était conçu avec du frêne. Le vernis qui le recouvrait est considéré comme impossible à attaquer. Couplées à l’aérodynamisme de sa ligne, ces caractéristiques faisaient de ce modèle le plus rapide et le plus performant sur le plan technologique.

Sur chaque exemplaire, on retrouve inscrit sur les manches, les numéros de fabrication. Généralement, il s’agit de symboles dorés qui en rajoutent encore plus à l’élégance de ce balai. Inscrits de façon manuelle, ils sont une preuve supplémentaire de sa qualité. Les brindilles ont été choisies avec le plus grand soin et elles ont été sculptées l’une après l’autre. Elles sont soit en bois de noisetier soit en bois de bouleau ; il reviendra donc au futur acheteur de faire son choix entre l’un ou l’autre en fonction de ses goûts.

A  voir : Ce site web

C’est d’ailleurs ce qui facilite la pénétration atmosphérique. C’est ce qui confère à ce modèle, aussi bien sa précision inimitable que sa stabilité. À titre illustratif, un simple effleurement est par exemple largement suffisant pour qu’il amorce ses virages, et ce, y compris les plus complexes.

En ce qui concerne son augmentation de vitesse, elle va de 0 à 240 km à l’heure en l’espace de dix secondes seulement ; ce qu’il faut l’avouer est assez incroyable. Quant à son freinage, il est systématique, intégré et il est lui aussi entièrement infaillible. La sécurité qui garantit à ses utilisateurs est également réelle, totale et d’une grande efficacité.

A regarder aussi : Les marques phares pour liseuse

L’éclair de feu : quelques informations générales

L’Éclair de feu a été mis au point de façon tout à fait secrète en 1993 et il était dès le début destiné à une utilisation en compétition. Nous le devons à Randolf Spudmore. Il est composé d’une diversité de pièces métalliques fabriquées grâce aux Gobelins. Convaincue de leur grande qualité, l’équipe irlandaise de Quidditch n’hésite pas à en acheter à tous ses joueurs, un an après sa fabrication.

De nombreuses autres équipes lui emboitèrent le pas d’ailleurs. Quant à Harry, excellent joueur de Quidditch, il en reçut un exemplaire en cadeau pour la fête de Noël de la part de Sirius Black, à la suite de la destruction de son précédent modèle par un saule cogneur. Même si cela l’a rendu très heureux, il n’en demeure pas moins que ce présent a suscité beaucoup de jalousie aussi bien après de certains Gryffondor que chez les élèves des autres maisons. C’est donc dans le troisième volet de la saga intitulé Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban que ce balai fait sa première apparition.

Suivre ce lien