Comment monter son kit vélo électrique ?

Si vous aimez bien utiliser les vélos, il est fort probable que vous vous en êtes procuré une déjà. Ces dispositifs sont plus que de simples moyens, de véritables compagnons de tous les jours. C’est d’ailleurs pour cela que nous les couvrons de tous l’entretien possible.

Cependant, vous pouvez faire mieux que de simples entretiens en transformant votre bicyclette simple en un vélo à assistance électrique ou VAE. Cela permettra d’augmenter les aptitudes de votre moyen de déplacement, tout en vous rendant la conduite plus aisée. Comment s’y prendre pour réussir la transformation ? Quels sont les aspects à prendre en compte ?

Le choix du kit : un point essentiel

Vouloir monter un kit vélo sans avoir pris le soin de penser longuement au choix est une opération faussée dès la base. Comme vous le savez, tous les vélos n’ont pas les mêmes caractéristiques. Du coup, vous devez à tout prix, prendre en compte les différentes spécificités de votre modèle pour ne pas dépenser dans l’achat d’un kit vous sera inutile.

A voir : https://www.youtube.com/watch?v=vdWN5Hjqv30

Au-delà de cet aspect, nous avons aussi le fait que vous devez faire un tri entre les différents types de kits vélo électriques existants. Nous avons le modèle qui est une roue équipée de tout le nécessaire, et accompagnée d’un capteur.

Il y a aussi le kit dont le moteur se pose dans la roue, mais dont le moniteur, la batterie et tout le reste sont mis ailleurs. Puis, le troisième, qui est doté d’un moteur se fixant au niveau du pédalier. Vous devrez faire un choix en fonction de vos besoins.

L’installation : pièce par pièce

Pour commencer l’installation, vous devez prendre en compte également vos aptitudes en bricolage ou en mécanique. Cela vous aidera à vous en sortir facilement. La durée du montage dépend en général de vos aptitudes et aussi le type de kit.

La batterie

Pour installer votre batterie, la plupart du temps, tous les accessoires pour la fixation sont dans le l’emballage du kit. Pour une plus grande commodité, il est conseillé de le mettre au niveau du porte-bagage. Vous pouvez le mettre tout juste en dessous, comme vous pouvez le poser à l’intérieur. Il y a tout de même l’option de la disposition dans une sacoche spéciale. Ce n’est pas mal non plus.

Le moteur

Le moteur est la pièce maîtresse. Du coup, elle est celle qui donne le plus de tâches dans toute la procédure d’installation. Pour les modèles ultras simplifiés, il suffit de changer la roue en étant sûr qu’il s’agit des mêmes dimensions. Pour les autres par contre, il va falloir procéder à un remplacement complexe, selon qu’il s’agisse de la roue ou du pédalier. Cela nécessite des notions préalables en mécanique.

A lire également : Qu’est ce qu’un aspirateur silencieux ?

Le capteur, la console et le contrôleur

Ces trois composants sont les éléments qui coordonnent les deux installés un peu plus haut. Leurs montages est moins contraignant. Il suffit de mettre la console au niveau du cintre, le capteur au niveau du pédalier, et le contrôleur au niveau du cadre. Les indications en fonctions de chaque kit peuvent être lues dans le manuel d’utilisation.

Venez découvrir les meilleur velo electrique le plus apprécié de l’année