Comment fonctionne un grille pain ?

Le grille pain est désormais l’un des ustensiles de cuisine les plus prisés, après le pic des machines à jus et les presses agrumes. Il faut dire que cela est parfaitement compréhensible, vu leur complémentarité, en matière de petit-déjeuner.

Une bonne tartine au petit déjeuner

On sait tous bien l’attirance de l’homme par le jus de fruit naturel le matin, ce qui lui a poussé à se procurer une machine à jus ou un presse-agrume, mais pourtant, il ne faut non plus négliger son intérêt pour les toasts ou les tartines accompagné de bol de lait, au petit déjeuner. Il est vrai que les crêpes font aussi l’image de bon substitut, cependant, la préparation est longue pour des crêpes pour toute la famille, que pour la préparation de toasts pour tous, ce qui est un gain considérable en matière d’horaire matinale. De plus, avec une certaine dose d’utilisation, le grille pain permet parfaitement de régler la puissance de l’appareil, afin de doser correctement le type de cuisson adapté à chaque membre de la famille, vu que tout le monde peut avoir des préférences. Mais, avant de se lancer dans l’adoption de cet appareil, il serait plus judicieux d’en savoir plus, le concernant, et surtout comment le faire marcher correctement.

Le fonctionnement d’un grille pain

A l’image de tout appareil électro-ménager, le grille pain est aussi un appareil qui marche par le biais d’un fil rattaché au courant électrique. Dépourvu de bouton de marche ou d’arrêt, cet appareil se met en marche au contact avec l’électricité, de façon à se chauffer progressivement. Généralement, les grilles pains utilisent un système basé sur le chauffage à partir de rayon infrarouge, produit par un alliage de nickel-chrome en bobine et une partie de courant électrique, produisant ainsi un effet de chaleur. Une fois l’appareil chauffé, il est maintenant possible d’insérer les pains ou les biscottes dans les fentes de l’appareil, afin de régler la température et la puissance de chauffage, ainsi que la dorure.

Il faut retenir que le temps de cuisson d’une biscotte ou d’un pain varie selon les préférences de chacun, car il faut le préciser que plus le pain est doré, plus il arbore un goût caramélisé

Lire : La trancheuse à jambon: bien choisir