Comment fixer de la mousse acoustique ?

Si vous êtes convaincu que les bruits sonores produits dans votre studio dérangent véritablement la tranquillité de votre voisinage, il serait mieux de chercher une solution afin d’éviter ce désagrément. À cet effet, la meilleure manière d’empêcher la propagation de vos bruits sonores à l’externe de votre studio est de doter l’intérieur de ce dernier des mousses acoustiques.

À lire : https://www.decoetdescouleurs.fr/comment-coller-et-fixer-une-mousse-acoustique/

En effet, cet équipement est capable de confiner à l’intérieur du studio les bruits musicaux que vous produisez. Cependant, si vous voulez que cette approche soit efficace, il y a une manière de fixer la mousse acoustique.

Cherchez d’où provient le bruit

Avant de fixer votre mousse acoustique, il y a un préalable à faire d’abord. Ce premier travail consiste à trouver l’origine des bruits produits. En effet, les bruits n’ont pas une seule source de provenance. Certains sont produits à l’extérieur. Et parlant de l’extérieur, il y a des sons qui sont causés par la rue, notamment par des véhicules. De même, il y a des bruits émis par votre voisinage.

Dans le premier cas où le son viendrait de la rue, la mousse acoustique est donc fixée sur le mur de votre logement à l’extérieur. Par contre, au cas où ce serait votre voisinage logé au-dessus de vous qui est à l’origine de la pollution sonore, il est conseillé de fixer l’isolation acoustique au niveau de votre plafond.

À lire aussi : Où acheter une serviette de bain ?

Les méthodes de fixation d’une mousse acoustique

Pour fixer la mousse acoustique, il y à plusieurs manières de le faire. Vous pouvez procéder par le collage ou par l’accrochage.

Découvrir ce modèle de mousse acoustique : https://isolasono.com/tete/

Première méthode : fixation par le collage

C’est la première méthode de fixer une mousse acoustique. Cette méthode consiste à coller au mur la mousse. En effet, il existe plusieurs modèles de cet équipement sur le marché. Cependant, le modèle le plus adapté à cette méthode de fixation est celui autocollant. Il s’agit d’une mousse qui intègre déjà un adhésif. Ainsi, pour la fixer, il suffit d’enlever la matière protectrice de l’autocollant et vous l’appliquez directement sur le mur à l’endroit prévu.

Cette méthode semble être la plus facile et la plus adaptée aux locataires. En effet, son installation ne nécessite pas un grand travail. Vous n’avez pas à percer le mur avant de fixer ce modèle de mousse acoustique. En plus, il est compatible avec toute sorte de murs. Vous pouvez l’appliquer aux murs :

  • En brique ;
  • En placo ;
  • En béton.

De même, pour le retirer, il n’y a rien de plus simple que cela. C’est très facile à enlever sans laisser aucune trace de colle sur le mur.

Deuxième méthode : fixation par accrochage

Contrairement à la première méthode de fixation, le système d’accrochage n’est pas recommandé aux locataires. La mousse acoustique dotée de crochets est un modèle parmi tant d’autres sur le marché. La différence avec le premier est qu’avant de fixer celui-ci, il est nécessaire de se procurer d’autres accessoires.

Pour fixer cette mousse acoustique, vous êtes contraint de percer le mur. Ce qui voudra dire qu’au moment de la retirer, vous serez obligé à nouveau de percer le mur et de faire en sorte qu’à la fin cette partie ne soit pas différente des autres parties du mur. Ce qui nécessite plus d’investissement.